Pourquoi cuire les pommes de terre avec de l’ail ?

La purée qui entre dans la composition d’un aligot digne de ce nom doit avoir un goût aillé (plus ou moins prononcé). Pour obtenir ce goût aillé, la seule bonne façon de faire cuire les pommes de terre avec des gousses d’ail frais pendant environ 20 minutes.

La pomme de terre chaude absorbe les saveurs

La pomme de terre a la propriété d’absorber des arômes uniquement quand elle est chaude (froide, elle garde son goût quel que soit l’assaisonnement ou les épices que l’on y met dessus).

L’ail diffuse ses saveurs dans toute la pomme de terre lors de la cuisson à l’eau des pommes de terre. Le goût d’ail est « emprisonné » dans la pomme de terre, qui gardera cette saveur dans la purée, puis dans l’aligot. Un délice.

Pas d’autres façons de faire…

Rajouter des bouts d’ails frais, de l’ail déshydraté en poudre ou pire un arôme artificiel d’ail dans la purée ne donnera pas de résultat satisfaisant. Le goût et l’odeur de l’ail ne seront pas subtils et risquent même d’être désagréables à déguster.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this pagePin on PinterestShare on LinkedInShare on StumbleUpon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *