Quelle entrée avant l’aligot ?

Avant de déguster un aligot, il y a deux façons de procéder. La manière douce et la manière forte, cela dépend de vos invités à table, du moment de la journée, de la quantité d’aligot que vous souhaitez manger et ce que vous prévoyez de faire juste après.

La manière douce

Le principe, c’est le légume et la fraîcheur, avec un minimum de fromage, de charcuterie et de féculents.

  • La salade verte : fraîchement coupée du jardin, avec une belle vinaigrette et quelques oignons tranchés selon les goûts,
  • Salade de haricots verts : tout simplement avec de l’ail, de l’échalote et une vinaigrette, ou plus élaborée selon vos goûts sur une base de haricots verts,
  • Billes de melon : en été, avec du porto ou quelques fines tranches de jambon de pays,
  • Salade auvergnate : salade verte, tomates, jambon de pays, noix et juste un peu de fromage (cantal, laguiole ou bleu d’Auvergne),
  • Truite fumée : avec de la salade et une sauce yaourt, moutarde, citron, sel et poivre pour accompagner. La truite fumée accompagne très bien la salade de haricots verts.
  • Soupe de légumes : selon les légumes de saison, si possible sans pomme de terre, mais avec un bout de lard dans l’eau de cuisson pour donner du goût.

La manière forte

  • La planche de charcuterie : c’est ce qui est servi dans  beaucoup de burons. Au menu : jambon de pays, saucisse sèche, saucisson, saucisse des cousins, fricandeau, pâté de tête, jambonneau et terrine de campagne… sans oublier beurre, cornichons et du bon pain. On évite la planche de charcuterie si l’aligot est servi avec de la saucisse grillée, ça fait beaucoup de cochon pour un seul repas.
  • Ris d’agneau : en croustade avec des cèpes par exemple.
  • Foie gras : il y a mille et unes recettes… de la plus simple avec une salade au foie gras, accompagnée de magrets, de noix et de pain grillé… à la plus compliquée, à vous de l’imaginer.
  • Omelette : aux cèpes, aux girolles ou aux mousserons.
  • Salade auvergnate : salade verte, tomates, jambon de pays, noix et beaucoup de fromage (cantal, laguiole ou bleu d’Auvergne),
  • Salades composées : si l’auvergnate ne vous convient pas, à vous de l’imaginer : œufs dur, tomates, magret, tartine de cantal chaud, viande séchée, fromages en dés…
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this pagePin on PinterestShare on LinkedInShare on StumbleUpon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *