Comment réchauffer de l’aligot ?

L’aligot, il en reste toujours un peu pour le lendemain, pour peu que la quantité prévue était gargantuesque, que vos convives avaient un petit appétit ce jour là, ou que le reste du repas était trop copieux.

Pour réchauffer un aligot, vous avez trois méthodes au choix. L’idée est de ne surtout pas le recuire.

  • La bonne, dans une casserole à feu doux/moyen : réchauffez-le doucement, sans hâte jusqu’à ce que le bloc froid venu du frigo reprenne belle sa texture filante. Remuez-le délicatement et quand il est à bonne température servez-le.
  • La méthode barbare, au micro-onde : dans un récipient non métallique, faites le bouillir à coup d’une à deux minutes selon la quantité. Entre chaque minute (ou deux), sortez l’aligot, remuez-le pour l’homogénéiser et recommencez ce cycle jusqu’à ce qu’il soit brûlant (parce qu’avec un micron-onde, il sera ce sera forcément le cas au bout d’un moment).
  • La méthode longue, au bain-marie : vous ne verrez personne faire ça sur l’Aubrac, mais cela permet de réchauffer lentement sans risquer de le brûler si vous avez le reste du repas à surveiller.

Concernant le micro-onde, cet article est un poil provocateur. Cela marche bien. Certains vous diront même que le micro-onde est le meilleur ami de l’aligot. C’est vrai pas qu’il n’y a pas de risque qu’il brûle. Par contre, cela enlève une bonne partie du plaisir de remuer l’aligot, de le voir se transformer et devenir filant. C’est important ça aussi non ?

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this pagePin on PinterestShare on LinkedInShare on StumbleUpon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *