On a testé la tome fraîche lyophilisée

Comme la tome fraîche est difficile à trouver dans certaines régions, la marque Marie de Livinhac a eu l’idée de la vendre lyophilisée.

Tomme fraîche lyophilisée, avec deux M !
Tomme fraîche lyophilisée, avec deux M !

L’eau a été retirée de la tome, et le produit final est sec. Il suffit donc de le réhydrater pour s’en servir.

Les deux sachets de 80g permettent selon le fabricant de réaliser un aligot pour 4 personnes.

La recette indiquée sur l’emballage (résumé)

Il faut ajouter aux deux sachets de tome fraîche lyophilisée les ingrédients suivants :

  • 700g de pomme de terre,
  • 100ml de crème fraîche (type non précisé, dommage),
  • 80g de beurre.
  1. Avec les pommes de terre et le beurre, faire une purée.
  2. Réhydrater la tome avec les 100ml de crème pendant deux minutes.
  3. Sur feu moyen, mélanger la purée à la tome réhydratée à la purée en tournant avec une cuillère en bois jusqu’à ce que l’aligot file. Quand il file, stopper tout et servir.

Le test

A l’ouverture du sachet, la tome se présente sous la forme d’une poudre blanche.  L’odeur est lactée et un peu acide. On retrouve le goût de la tome. Le tout est très salé.

Tome fraîche lyophilisée sortie du paquet
Tome fraîche lyophilisée sortie du paquet

Réhydratée, la tome prend une forme un peu pâteuse.

Tome

Avec de la crème liquide pour la réhydratation, un mélange vigoureux et plus de 5 minutes, le mélange continue de présenter des grumeaux qui resteront tout le reste de la préparation. En ajoutant plus de crème, les grumeaux sont restés.

En suivant la recette, on obtient ensuite un aligot qui file plutôt bien.

Verdict

Le problème de grumeaux qui se forme lors de la réhydratation de la tome est gênant car ils ne fondront pas lors du mélange avec la purée et se retrouvent dans le résultat final, qui se classe en dessous d’un aligot réalisé avec de la tome fraîche classique.

Peut-être faut-il mixer le mélange ? A essayer lors d’un prochain test si l’occasion se présente.

Néanmoins, le principe de cette tome fraîche lyophilisée est intéressant pour tous ceux qui n’en trouvent pas près de chez eux et qui veulent s’essayer à l’aligot, en attendant d’en trouver du surgelé ou en barquettes, ou de venir en déguster sur l’Aubrac.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !<br/>Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email
Print this page
Print
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on StumbleUpon
StumbleUpon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *